Discours du Gouverneur Kazuo Ono


       

       


*Kazuo Ono se rendra face aux caméras, toussant à 2 reprises afin d'éclaircir sa voix avant de prendre la parole.

Citoyen de San Andreas,
J'ai réunit aujourd'hui les chaines locales afin de vous informer de la direction que nous nous apprêtons à prendre. Cela fait 4 jours que j'ai reprit mes fonctions de Gouverneur de San Andreas. Mon gouvernement est composé, tout cela est visible sur notre site internet. Sur le court terme, nos efforts se concentreront sur le rétablissement de notre état AVANT la politique de Drake Harrington ayant détruit tout notre travail. En effet, là plus part de ce que les gouvernements Républicains avaient bâti sur San Andreas a été détruit par Monsieur Harrington.

Premièrement, durant ces premiers mois comptez sur moi pour libéraliser une nouvelle fois les armes à feux. Un appel d'offre sera bientôt fait aux sociétés d'armement, afin de pouvoir relancer les ventes d'armes de la part du gouvernement, et ainsi luter contre le trafic d'arme.

Deuxièmement, nous allons investir nos efforts, et de lourds moyens dans l'économie de cet état, des subventions vont être offertes sur différents critères, le coût des licences sera considérablement baissé, les délais des déclarations d'entreprises seront raccourcis grâce à des fonctionnaires efficaces et mieux formés.

Troisièmement, un renouvellement des équipements du gouvernement, tel que les véhicules, aura lieu, à cause des détériorations sous le Gouvernement Harrington.

Quatrièmement, nous allons porter un plus grand intérêt au système scolaire de San Andreas. L'une de mes promesses sur ce mandat sera de faire en sorte que les parents d'élèves n'ai plus a craindre les school-shooting qu'a connu notre pays. Tout sera mit en oeuvre afin de protéger les enfants de notre patrie. Des patrouilles plus régulières, des professeurs armés, et des élèves équipés pour ceux qui le souhaitent de sac par balle, voici quelques unes des nombreuses mesures qui seront prise.

J'annonce également, que malgré la situation économique que nous traversons, aucune hausse d'impôt n'aura lieu.
Je vous remercie de m'avoir écouté.
Dieu bénisse l'Amérique et ses américains.