* Article paru sur un compte twitter anonyme et repris massivement par les utilisateurs de la plateforme.


Les musulmans & Kazuo Ono : la loi fasciste (DENUNCIA!) 1483105448-bulldog-slide-cvj5-jumbo
Édition n°11 - 24 juillet 2020.
________________________________________________________________________________________________________________________



Les musulmans & Kazuo Ono : la loi fasciste.

Kazuo Ono porte sur ses épaules le poids de son passé. Cet homme est responsable de la plus grosse ignominie fasciste et raciste que San Andreas ait connu : la loi de dé-sultanisation.

Cette loi prévoyait que les musulmans détenteurs d'un Coran devaient se rendre au poste de police afin d'être fichés.
Les musulmans de San Andreas étaient contraints à voir des psychologues dans le but de devenir des « bon citoyens ».

Les musulmans devaient porter un pins en forme de croissant de lune, comme les populations juives pendant la guerre, sous peine de finir en prison.

Cette loi, qui relève de l'endoctrinement et de la haine raciale, prévoyait par ailleurs que les enfants apprennent à l'école comment Kazuo Ono est devenu Gouverneur, ce qui est décrit par la loi comme un « retour à des valeurs plus seines et patriotiques ».

... La rédaction de DENUNCIA! ne trouve plus les mots pour qualifier ces actes abjects ...

Ce dimanche, ne laissez pas l'Histoire se reproduire, votez Matthew Wexler pour l'égalité de tous les citoyens et le respect de notre Constitution.





Discours du Gouverneur Kazuo Ono


Les musulmans & Kazuo Ono : la loi fasciste (DENUNCIA!) Mak15

       

       

* Kazuo Ono aura invité le Directeur de l'antenne FBI, Ethan Kaulins, et Jared Hawkins son ami républicain.
*Kazuo Ono se lève, puis se dirige vers l'estrade accompagné d'un gros dossier et d'une bouteille d'eau.


Sénateur, Sénatrice.

Hier, alors que je discutais avec un des membres du FBI, nous avons parlé de la radicalisation, et des menaces terroristes. Au fur et a mesure de cette discussion, je me rendais doucement compte des erreurs qu'a pu commettre notre gouvernement sur ce sujet. Pardonnez moi de vous rappeler un épisode douloureux, qu'a connu notre état... La Gouvernance Sultan Khalifa.
Pour les idiots n'allumant jamais leur télé... Voici ce qu'est, l'histoire de Sultan Khalifa, et de son chemin vers le Capitole.
Sultan Khalifa, était un islamiste radical, surveillé par le FBI, il prêchait la parole musulmane dans les rues, et finançait à coté la construction d'une mosquée. Celui ci demandait de l'aide au gouvernement pour la construction de cette mosquée, bien évidemment, refusé. C'est à ce moment que San Andreas a été prise pour cible d'attaque terroriste, d'attentat, et de séries d'assassinat, orchestré par ''Le Fatah''. Le nombre de musulman augmentait tout comme la criminalité, cela va de soit.
Sultan Khalifa, s'était alors présenté aux élections pour devenir Gouverneur. A ce moment là il y avait 3 candidats, Dae Kim, Sultan Khalifa, et moi même.
Les statistiques donnaient Khalifa perdant, et un Second tour Dae Kim, Kazuo Ono. Mais les statistiques se sont trompées.
Dae Kim a été éliminé, un second tour a eu lieu entre Sultan et moi. Sultan à gagné.

* Kazuo Ono serrera fortement le pupitre en grinçant des dents, encore affligé par cette défaite. On pourra entendre le bruit du bois sous la force de Kazuo. Il prendra une petite gorgée d'eau afin de se calmer, puis entamera un discours plein de passion.  


C'est alors que les idées islamo-radicales se sont propagées telle la peste dans notre état, de nombreuses femmes subissaient des pressions pour porter le voile, l'arabe se parlait à tous les coins de rues. Nous nous croyions en Arabie Saoudite, et non pas aux Etats Unis d'Amérique, pays libre.
Mon devoir m'a poussé à m'engager aux cotés d'homme et de femme, tel que Bill McBride, ancien directeur du FBI, Shelby Osborn, ancienne secrétaire du territoire sous le gouvernement républicain de Austin Hawkins, accompagné de son mari, Wesley Osborn. Nous avons manifesté, nous avons prit les armes, notre petit groupe de résistant comptant une trentaine de personne était constitué. J'ai laissé une partie de moi dans cette révolution, et je porte encore les stigmates des tortues que Khalifa m'a faites, dans la prison du fatah. Mais nous avons également prié, beaucoup prié.
Nos pères fondateurs nous ont entendu, et nous sont venu en aide. Dieu, le vrai, nous a sauvé. C'est avec des fusils M4 fabriqué aux Etats Unis d'Amérique que le FBI est intervenu, tel des anges venu du ciel, nous libérer. C'est ce 17/02/2018, que Sultan Khalifa, traître à la nation, est mort.

Je prend la parole à ce jour, afin de vous indiquer, que 5 mois après, l'amnésie bat son plein dans San Andreas. MAIS NOUS NE POUVONS PAS OUBLIER!
Nous ne pouvons pas oublier les agissements du Fatah !
Nous ne pouvons pas oublier ces femmes ayant vécu l'enfer sous la gouvernance Khalifa !
Nous ne pouvons pas oublier ces personnes s'étant battues afin de renverser Khalifa !
Notre chemin doit-être celui de l'éducation, celui du patriotisme, enseigner les bonnes valeurs à nos enfants, afin qu'ils ne se laissent pas empoisonner l'esprit.
Ma proposition de loi, s'intitule ''Dé-Sultanisation'', tout comme il y a eu une dénazification en Allemagne en 45.
Faites le bon choix, soyez patriote.

God bless America.

* Kazuo Ono affichera un petit sourire suite à son discours, puis commencera a descendre les marches de l'estrade.

       


       


MODIFICATION – Loi de dé-sultanisation


     

     

     

Art I-1. Intégration dans les manuels scolaires de 7th Grade (12-13 ans) de San Andreas d'un chapitre intitulé: ''Sultan Khalifa, Gouverneur de San Andreas''.
Art I-2 Le Chapitre comporte un passage sur la montée en puissance de Khalifa, et les agissements du Fatah.
Art I-3 Le Chapitre comporte un passage sur l'élection de Khalifa au poste de Gouverneur, et l'entrée en résistance des Républicains Kazuo Ono, Shelby Osborn, Wesley Osborn, ainsi que leurs actions.
Art I-4 Le Chapitre comporte un passage sur la gouvernance Khalifa, l'instabilité du gouvernement, la persécution de plusieurs classes.
Art I-5 Le Chapitre comporte un passage sur le travail du FBI le long du mandat Khalifa, ainsi que sa mort par l’Agent Spécial Elena Aleksev sauvant la vie de ses collègues au passage.
Art I-6 Le Chapitre se clôturera sur l'élection de Kazuo Ono en tant que Gouverneur, une prise de conscience générale, le retour à des valeurs plus seines et patriotiques.

Art II-1 La construction d'une plaque commémorative, remerciant les agents du FBI et du SAPD, ayant intervenu le 17/02/2018, avec comme mention ''In a democracy, you have to be a player.''

Art III-1 La mise en place chaque année d'une visite scolaire pour les classes de 7th Grade (12-13 ans) retraçant l'assaut du FBI et du SAPD dans le Capitole afin de maîtriser Sultan Khalifa.

Art IV-1 Chaque personne possédant un Coran doit le signaler au poste de police le plus proche d'ou il réside. Le non-respect de cette loi est un délit pouvant entraîner jusqu’à 2 ans d’emprisonnement et 15 000$ d’amende.
Art IV-2 Le poste de police devra poser des question au titulaire du Coran, afin de déterminer si celui ci adhère au contenu. Ceci est une obligation des fonctions de l’Officier de police. Il devra également effectuer un fichage de ces individus. Ces informations concernant la personne, ses logements, sa profession, ses permis, son opinion politique, ses véhicules, son opinion du Gouvernement Khalifa et les mêmes informations pour sa famille directe. Si l’intime conviction de l’Officier de police lui fait penser que l’individu est dangereux, il pourra l’inscrire au programme Ominotago de rééducation démocratique. C’est un programme obligatoire, si l’individu ne s’y rends pas. Il devra être arrêté, risquera jusqu’à 2 ans de prison et 15 000$ d’amende. Il suivra le programme en prison.

**La description du programme de Rééducation suivra, c’est en gros un programme promouvant les valeurs de la démocratie et de la république avec plusieurs tests effectués par des psychologues afin de déterminer le mode de pensée du détenteur du Coran. L’objectif étant d’en refaire un bon citoyen. **

Art IV-3 Le poste de police devra délivrer un pins en forme de croissant de lune au titulaire du Coran, que celui ci devra porter pendant ces déplacements. Le non port de ce pins sur lui est un délit pouvant entraîner jusqu’à 1 an d’emprisonnement et 10 000$ d’amende.
Art IV-4 Les librairies devront transmettre une liste des noms au Gouvernement de toutes les personnes à qui elles vendent des Corans à compter du 1er Août 2018. Informer ces personnes de leurs obligations de signalement. Le non-respect de cette loi est un délit et la librairie devra s’acquitter d’une amende de jusqu’à 75 000$.


Art V-1 Chaque lieu de culte souhaitant être construit devra faire l'oeuvre d'une demande de permis de construction au Capitole.