Communiqué de presse

Annonce du gouvernement.

10/11/2020


Mes chers concitoyens,


Hier a été le théâtre de nombre d'évènements regrettable et honteux pour Los Santos et notre État. À peine ces évènements écoulés un article paraissait sur moi me qualifiant de "terroriste ou encore dictateur". Je tiens à réaffirmer avec fermeté la liberté d'expression qui nous ai garanties par le 1er amendement des États-Unis d'Amérique, car c'est ce même droit qui permet à tout le monde de pouvoir exposer ses opinions tranchées ou non. Je n'ai rien contre ceux qui m'accusent de quoi que ce soit à condition qu'il y ait des preuves et non le fruit de l'imagination de certains qui ne m'apprécient pas et se cache derrière une enquête pour me nuire. Hier j'ai dit ceci "si votre dossier est solide", ce qui n'est pas le cas puisque c'est une invention de certains "je démissionne et me rend à la justice". Je n'ai pas eu en réponse un "oui c'est solide" ou alors "rendez-vous au tribunal", non j'ai eu le droit à ce que ce soit éludé car comme le dit le proverbe “entre quatre yeux, pas de mensonge”. J'invite tous ceux qui veulent me parler, m'accuser à venir au capitole ils seront tous reçus et pourront s'exprimer librement comme la garantie le 1er amendement. En attendant le gouvernement dont je suis à la tête continue à travailler et à mettre en place des projets de loi mais également ce qui était convenu dans mon programme lorsque vous m'avez élu. L'épisode de l'élection et des scrutins à choix quasiment unique est regrettable puisque mes adversaires on soit abandonné, soit eut quelques problèmes avec la justice. Je compte discuter avec le lieutenant-gouverneur Hale pour proposer une loi repoussant les élections étatiques et municipales jusqu'à ce qu'un adversaire se présente. Et pour éviter qu'elle soit repoussée indéfiniment, une date butoir exceptionnelle sera fixé. Au-delà de cette date nous aurions à faire avec une élection semblable à la dernière qui m'a fait élire. Cette proposition sera soumise aux sénateurs qui je suis sûr, permettront d'améliorer ce futur texte de loi, et qui renforceront celles déjà présentes. Ne vous y trompez pas, la démocratie est la seule voie que nous empruntons tous. Votre parole compte elle aussi, quel que soit votre métier, votre situation professionnel, votre compte en banque... Votre parole compte et elle le sera davantage grâce au référendum. Mais chaque chose en son temps, nous sommes en pleine élection municipale. Vous êtes libre de voter ou non, bien que je vous conseille de faire usage de ce droit durement gagner.

Citoyens de Los Santos, ne laissez pas une meute de loups décidez pour vous. Vous êtes suzerain, par le peuple pour le peuple.

Kuanti Jiang, Gouverneur de l’État de San Andreas.



"Les grandes âmes ont de la volonté, les faibles n'ont que des souhaits.".